Le prêt en devise

Vous envisagez de faire un prêt immobilier et vous hésitez entre le prêt en devise et le prêt en euros ?  Il est normal d’être frileux par rapport au prêt en devise puisque depuis quelques années, la hausse du franc suisse a eu un très mauvais impact sur de nombreux propriétaires qui, ayant emprunté en devise, ont souffert d’une perte financière importante au moment de la revente de leur bien.

Alors peut-on encore emprunter en devise et est-ce avantageux ?

En réalité, l’emprunt en francs suisses est toujours une option intéressante, plébiscitée pour son faible taux d’intérêt. Le risque de perte financière, s’il existe, dépend de votre situation et de votre projet. En effet, si vous revendez votre bien avant le terme de votre crédit et que le franc suisse s’est apprécié entre temps, vous risquez effectivement d’avoir une mauvaise surprise, voire même d’être dans l’incapacité de solder votre dette.

Par contre, si vous n’envisagez pas de revendre votre bien avant le terme de votre crédit, le prêt en devise reste une solution intéressante.

Dans le cas où vous avez un projet temporaire, par exemple si vous souhaitez acquérir un T2 que vous revendrez d’ici quelques années pour acheter une maison plus grande, nous vous conseillons d’opter pour le prêt en euros.

Le taux fixe

Le taux fixe est en général le type de taux utilisé pour un prêt en devise.

Le taux fixe est défini dès le début du contrat et ne changera pas durant toute la durée du prêt. C’est donc le type de taux le plus sécurisé car il évite toute mauvaise surprise.

L’inconvénient est que si les taux baissent, le vôtre restera inchangé. De plus, votre banque peut vous demander de verser des pénalités si vous remboursez votre prêt de façon anticipée.

Votre projet immobilier

Crédit immobilier en Haute-Savoie
Vous avez un projet immobilier et vous envisagez de faire un prêt ? Vous ne savez pas quoi choisir entre le prêt en devise et le prêt en euros ? Nous analysons votre projet gratuitement et vous proposons une offre entièrement personnalisée.